Article

Réaction suite à la dissolution de l’Assemblée nationale

11 Juin 2024 | Action du conseil municipal, Actualité de Grisolles | 0 commentaires

Bulletin municipal de Grisolles N°179 - Geoffrey Sapin, liste réinventons Grisolles.

Réaction suite à la dissolution de l’Assemblée nationale

Chères Grisolaisses, chers Grisolais,
Chers toutes et tous,

Suite à l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale, j’ai pris la décision, en concertation avec mon équipe de Réinventons notre territoire, de maintenir nos réunions de quartier des vendredis 14 et 21 juin 2024 afin de respecter nos engagements et de rester fidèles à notre volonté d’action sur notre territoire. Malgré l’agenda national, pour nous, Grisolles est et restera toujours notre priorité.

Nous vivons un moment historique sous la 5ème République : jamais un scrutin européen n’avait entraîné une dissolution de l’Assemblée nationale. Je laisse à chacun le soin d’en tirer ses conclusions, mais n’imaginons pas que cela n’aura pas de conséquences sur nos localités. Nous sommes témoins de cette montée du mécontentement, de la colère et de l’absence de concertation à tous les niveaux. J’avais déjà, en mars 2022, alerté le conseil municipal dans un article dans la presse locale et mis en avant ces préoccupations, en me faisant le relais de la déception des Grisollais à l’égard de la politique nationale et locale, notamment dans mes comptes-rendus des réunions de quartier 2022 et 2023.

Notre positionnement reflète notre constance et notre volonté d’être au plus proche des Grisollais, sans exclusion ni conflit partisan. Concentrons-nous sur l’humain.

Aujourd’hui, l’urgence est de proposer des solutions concrètes aux problèmes du quotidien, de remettre de la proximité, de l’écoute et de la concertation au cœur des débats. Ces enjeux nationaux auront des répercussions locales très concrètes sur notre commune, comme la loi des finances qui acte la baisse des dotations de fonctionnement envers nos communes, ou encore l’augmentation annuelle de la taxe foncière. À notre échelon, nous serons obligés de faire des choix dans les prochaines années. En tant qu’élu, il est de ma responsabilité de veiller à ce qu’un cap clair soit mis en place, que la communication se fasse avec respect et qu’une forme de consensus local soit trouvée.

Vous avez été nombreux depuis dimanche à nous solliciter à ce sujet, et j’ai pris le temps de répondre à chacun, avec mes convictions. Pour ma part, je ne souhaite soutenir aucun candidat lors de ces élections législatives. Je suis aujourd’hui entièrement libre et concentré sur mon mandat d’élu local, qui me prend beaucoup de temps et que j’affectionne. Au cours de mes 17 années d’engagement, j’ai soutenu et accompagné beaucoup de candidats. Il est temps pour moi de tourner cette page. De plus, je n’ai aucune ambition parlementaire.

À ce titre, lorsque la liste des candidats sera connue, nous écrirons un courrier pour sensibiliser les futurs aspirants à vos problématiques et à vos aspirations du quotidien.

Fidèlement, Geoffrey sapin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Geoffrey Sapin